Ne cherchez pas ce qui a changé au café sur Monseigneur-Langlois, rien n’y paraît. Pourtant, depuis octobre 2016 -soit un an exactement après l’ouverture du café local-, les entrepreneurs s’affairent sans relâche pour l’inauguration officielle en mars d’une nouvelle vitrine aux produits des Moulins La Fayette. En effet, devant le vif succès du café sur le boulevard Monseigneur-Langlois, Jasmine et Alain Gaudreau (fille et père) ont ouvert dernièrement une succursale exactement là où les clients le réclament: « sur les Internet », comme s’amuse à dire le propriétaire.

« La construction de la boutique en ligne a été toute une entreprise. Je dirais même que le projet avait quelque chose de comparable à l’aménagement du bâtiment en tant que tel, en octobre 2015. 

Nous avons une forte demande pour le service traiteur et nous voulions être d’avant-garde en offrant un processus de commande en ligne. Le client peut maintenant s’occuper de passer la commande hors des heures d’ouverture du café, sans problème. Il reçoit une confirmation que la commande a bien été complétée et de notre côté, nous recevons simultanément les détails et le moment auquel la commande doit être prête. »

« Nous aurions aimé avoir boutique en ligne pour Noël mais ça nous a permis de tester le système avant son lancement officiel… 3 mois plus tard. Ce délai nous a également permis d’inclure une plus vaste gamme de produits qui peuvent être commandés autant par l’entreprise que par l’hôte qui prépare une réception avec nos bouchées cocktail… et qui planifie son petit déjeuner le lendemain du même coup! », affirme Alain Gaudreau.

Le plus étonnant est la façon dont les charmes du café ont pu être reproduits en format web. Jasmine s’en est tiré avec brio grâce non seulement à ses talents innés de cuisinière qu’on lui connaît bien, mais également à son oeil de photographe inexploité jusqu’alors. On retrouve sur le site les services de traiteur ainsi qu’une trentaine de desserts de tous les formats, une quarantaine de pains différents, tous frais du jour, et les fameuses viennoiseries des Moulins La Fayette. Une fois les emplettes complétées, le client visualise son panier d’épicerie, confirme sa commande, l’adresse de facturation/livraison et indique le moment où il compte récupérer sa commande au café ou se faire livrer directement à la maison.

Pour marquer le coup, Les Moulins La Fayette de Valleyfield offre le café avec chaque commande qui sera passée en mars sur lesmoulinslafayette.com/valleyfield, conjuguant de fait les initiatives en ligne et celles en succursale.”